La  baie de Bejaia est la deuxième plus grande baie au monde. Au cœur de cette nature généreuse, la wilaya de bejaia la verte est attirante à toutes les saisons. Si l’été est plus propice aux plaisirs de la mer sur les plages de sable fin et de galet qui s’étirent d’est en ouest, l’automne et le printemps permettent de partir à la découverte de la faune et de la flore. Le parc national de Gouraya classé par l’Unesco est une formidable réserve naturelle.Les fortifications plusieurs fois centenaires sont la preuve du passé glorieux de la ville de Bejaia et de ses différents occupants : Hammadites, vandales, byzantins, romains, phéniciens, espagnols, sarrazins, français.
Sa côte révèle des trésors de la nature : pic des singes, l’anse des Aiguades, Cap Carbon (Où est posé l’un des phares les plus hauts du monde : 220m), Aokas et sa grotte féérique, Darguina et la cascade Kefrida, les gorges de Kherrata et le chabett El Akra, Pin de sucre, la fameuse corniche kabyle et la grotte merveilleuse de ziama mansouria. Du site de l’appartement hôtel, les couchers de soleil sont époustouflants.
Les trésors de la région de Bejaïa :
 
[ Extrait ] Thalassa : Béjaïa comme vous ne l’avez jamais vue

France 3 #[ Extrait ] Thalassa : Béjaïa comme vous ne l’avez jamais vue !

Posted by Béjaia.info on vendredi 3 avril 2015
Bejaïa ou Bgayet, l'âme de la Kabylie, soyez les bienvenus !

Du cap carbon à la corniche kabyle autour de la résidence :

Vue de l'environnement de la résidence depuis le lieu Sidi Jaber, le saint patron local, Vue de Melbou, Aokas, Tichy, Baccaro, Bejaïa, De Djebel Babor à Akfadou :
 

by .